Humeur

Quel avenir pour Macron : quitter l’Olympe ou l’aggiornamento, ou… ?

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 6 décembre 2018 | Mise à jour le 1er janvier 2019

Un signe montre l’isolement croissant du président Macron. La droite, de Bayrou à Wauquiez, l’enfonce. Or, nous savons bien qu’ils sont absolument d’accord avec sa politique économique et sociale. La suppression de l’ISF : ils sont pour. La loi travail aggravée : ils sont pour. La taxation des retraites : ils sont pour. La sélection à l’université : ils sont pour. La réduction des prestations sociales et des dotations aux collectivités : ils sont pour. La privatisation de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

L’argent d’abord et les libertés s’il en reste

Au Venezuela ou en France, les libertés individuelles et les droits n’ont pas la même valeur. Entre les turpitudes des pieds nickelés de la Macronie et les restrictions des libertés, la France devrait faire profil bas plutôt que de courir derrière Trump et les affamés du pétrole, prompts à détruire la (...)

Creil Le ton monte avec la direction de l’hôpital

Depuis plus d’un, population, personnel et élus se battent pour empêcher le transfert de la maternité de Creil (Oise) vers Senlis. 1600 naissances environ sont enregistrées chaque année dans cet établissement de niveau III.

Les urgences de l’hôpital de Creil sont désormais engagées dans un (...)

A la Une :

Lire aussi :