©Greenbox Wikimedia Commons/ CC-BY-SA-4.0
Variole du singe et homophobie.

Pradié ciblé par Rousseau

Publié le 22 août 2022 à 14:52

Mardi 2 août : À l’Assemblée nationale, la député EELV Sandrine Rousseau parle de la honte ressentie par les malades infectés par la variole du singe.
Aussitôt, le député LR (et secrétaire général de son parti), Aurélien Pradié rétorque : « C’est surtout une honte pour les singes ! » Personne ou presque ne perçoit ses propos, mais on les trouve dans le compte-rendu que ne manque pas de lire Sandrine Rousseau. Sans hésiter, elle attaque et dénonce des propos d’une « homophobie manifeste ». Son collègue dément, s’excuse et se fâche. Rien n’y fait. Elle réclame des sanctions, il s’estime victime et « la cible » des députés de la Nupes, voire de certains de son propre camp que son succès dérangerait. On ne s’ennuie jamais dans l’hémicycle.

Aurélien Pradié Wikipeédia Commons/CC BY-NC-SA 2.5