Accueil  >  Sport
Thomas Messaoudine

La coupe des nations pose ses valises à Creil

par Thomas Messaoudine
Publié le 30 juin 2023 à 23:22 Mise à jour le 25 février 2024

Le week-end du 1er juillet auront lieu les demi ainsi que la finale de la Can de Creil. La France, l’Algérie, le Maroc ainsi que le Sénégal vont se disputer la coupe qui se sera déroulée sur trois week-end. Retour sur ce tournoi.

Samedi 17 juin, Peu après 15h au Stade Vélodrome Roger Salengro de Creil. Sous un ciel nuageux et une forte chaleur, le coup d’envoi de la Coupe des Nations des quartiers est donné. Les Marocains, vainqueurs de la première édition, remettent leur titre en jeu. C’est au bord d’un beagle (explique ce que c’est) que la star de l’équipe rapporte le trophée pour le présenter au public. Dans les tribunes, les centaines de supporters sont enthousiastes à l’idée de soutenir leur sélection.
Les deux premiers matchs ont été annoncés. Ils opposeront le Sénégal à l’Algérie pour lequel un coup d’envoi fictif va être donné par le délégué général du Sénégal. De l’autre côté, la Mauritanie rencontrera la Côte d’Ivoire. Le tournoi se déroulera sur trois week-end ; les 17 et 18 juin auront lieu les deux premières journées ; les 24 et 25 juin, les troisièmes et les quarts de finale, puis le week-end suivant les demi et la grande finale. Tout l’événement a été réparti entre trois communes de l’agglomération creilloise à savoir Creil, Nogent et Montataire.

« Le but, réunir les jeunes autour d’une manifestation sportive »

Ce tournoi a été organisé par l’association 24 carats qui œuvre pour le bien-être des jeunes autour de plusieurs événements. L’un de ses représentants, Adnane, nous explique. « Nous voulions réunir les jeunes autour d’une manifestation sportive ainsi que donner de la joie à toute la population de l’Oise. Si on se penche sur le public, on peut voir des gens de Compiègne, de Creil et de tout le département. »
Le tournoi a pu être organisé grâce à la mairie de Creil qui a accepté la compétition, mais également des autres communes et des clubs de foot dans lesquels se sont passés les différentes rencontres.
Le tout accompagné par des arbitres officiels, présents bénévolement. Ils sont unanimes quant au fait de prendre du plaisir et le rendre aux supporters, mais également aux joueurs. « Nous espérons que tout va se passer dans les meilleures conditions pour proposer un beau tournoi et que le jeu puisse donner de la joie aux supporters. »

Des joueurs de haut niveau

Pour cette compétition, deux coachs ont été choisis par nation afin qu’ils effectuent des détections et choisissent ainsi les meilleurs joueurs pour prétendre à la victoire finale. Chacun des entraîneurs ont eu des méthodes de travail différentes, comme pour l’Algérie. « Nous avons fait deux journées de détection. Celles-ci étaient ouvertes à tous et nous avons pu faire des choix. Nous voulions avoir des joueurs de niveau car nous savions que le tournoi allait être relevé. Mais avant tout de chose, nous voulions avoir un état d’esprit irréprochable et donner une belle image de notre équipe », explique Ilyès Kouadria, sélectionneur des Fennecs.
Cette compétition était également un moyen de représenter son pays à son échelle, comme le souligne Dao Drissa, capitaine de la Côte d’Ivoire. « C’est une grande fierté de représenter son pays. On espère maintenant aller le plus loin possible dans ce tournoi et rendre fier tout le peuple creillois qui est derrière nous. »
Le niveau est très élevé. Les joueurs évoluent de la régionale jusqu’en nationale et certains d’entre eux sont même professionnels dans des pays du Moyen-Orient. Tout cela permet d’avoir un tournoi de haut niveau pour le plus grand plaisir des fans présent dans les stades.

Les règles :

Rien de plus simple pour ce qui concerne les règles. Les matchs se jouent sur un demi-terrain occupé par huit joueurs par équipe. Les règles sont les mêmes que pour tout match de football. Les buts sont plus petits que la normale et sont ceux utilisés pour les plus jeunes. Les matchs se décomposent en deux mi-temps de 25 minutes. Les victoires rapportent 3 points, les matchs nuls 1 et les défaites 0. Pas de prolongation lors de la phase finale, mais une séance de tirs au but directement.

Le soutien du maire pour le tournoi

Si une personne est derrière l’organisation de cette compétition, c’est bien le maire de Creil, Jean-Claude Villemin venu pour le lancement de la coupe des nations.
« Le tournoi représente la vie associative de Creil grâce notamment à l’organisation faite par 24 carats. Ils vont faire vivre l’agglomération creilloise pendant plusieurs week-end. C’est magnifique que cette pelouse, qui a vu de grandes équipes, redeviennent le rendez-vous de grands tournois. En tant qu’ancien footballeur et supporter, je ne peux que vibrer pour cet événement. En tant que maire, c’est une grande fierté que de voir la ville animée de cette sorte. »