Accueil  >  Sport
Confinement

Le sport au service du bien-être

Publié le 2 avril 2020 à 14:02 | Mise à jour le 3 avril 2020

Depuis le 16 mars et pour cause de Covid-19 la France est au confinement strict. Les français
bougent beaucoup moins et sont priés de rester chez eux. Le sport en cette période est plus
que jamais essentiel sur le plan mental et physique. Mais comment en faire dans ce contexte ?
Virginie Fouquet, coach sportive et préparatrice mentale à Lille nous donne quelques
éléments de réponses.

À la lecture des premières lignes de ce texte, les personnes allergiques au sport souffleront. Et pour
cause, dans l’Hexagone, la pratique régulière d’une activité physique reste souvent insuffisante. « Le
Français est trop sédentaire par rapport aux recommandations de l’Organisation mondiale de la
santé
[cette dernière préconise de faire 10 000 pas par jour] et ne fait pas assez d’activité physique »
constate Virginie Fouquet, coach sportive indépendante à Lille. Une situation encore accentuée par
la crise sanitaire : « Avec le confinement, les personnes marchent moins pour activer leur système
cardio-vasculaire.
 » Cela n’est pas sans conséquences puisque ne pas faire de sport, c’est augmenter
les risques de développer des maladies cardio-vasculaires

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La chronique d’Éric Bocquet Une journée, une réalité...

La semaine dernière nous a apporté dans la même journée deux nouvelles absolument hallucinantes. D’abord, dans Les Échos, le 7 octobre 2020, ce titre : « La fortune des milliardaires atteint des records avec la pandémie du Covid-19 » et, dans Le Monde cette fois, à la même date, celui-ci : « La (...)

Transport Droit dans le mur

Alors que le monde subit de front une crise sanitaire, économique et écologique, l’absurdité vient d’atteindre un sommet. Pour pallier à la chute du trafic aérien, des compagnies ont lancé un concept de « vol vers nulle part ». Vous pouvez par exemple acheter un vol Sydney- Sydney, embarquer puis (...)

Hénin-Beaumont Grève illimitée des ambulanciers

Les salariés des ambulances Mériaux et Héninoises se sont mis en grève le mercredi 23 septembre sur leur site d’Hénin-Beaumont. Le mouvement a démarré après une réunion avec la direction, le 21 septembre, qui n’a débouché sur rien.
Pour de meilleures conditions de travail
Les ambulanciers (...)

Lire aussi :