Accueil  >  Sport
Violaine Vanoyeke

Les moniteurs-prédateurs et les violences dans le sport

par Philippe Allienne
Publié le 28 février 2020 à 18:59

Connue pour ses ouvrages sur l’Antiquité et plus particulièrement sur l’Égypte des pharaons, Violaine Vanoyeke s’intéresse également au sport. Entre 2015 et 2017, sur la radio IDFM, elle a notamment consacré plusieurs chroniques à la violence dans le sport, particulièrement dans le tennis féminin. Témoignage.

« Comment faire un bon sportif d’un enfant que l’on traite durement à l’entraînement ? » C’est la question que pose encore l’écrivaine nordiste Violaine Vanoyeke. Cette question, elle se l’était posée il y a quelques années en rencontrant des enfants traités de façon très martiale par leurs entraîneurs. « J’ai vu des enfants cassés dans tous les sens du terme. Certains blessés au point d’être privés d’activité sportive toute leur vie. D’autres traumatisés après des violences psychologiques. Ils ne communiquaient plus et leurs résultats scolaires étaient en berne. »

Promesse d’en faire des champions

Pour la radio IDFM, elle a réalisé des émissions sur ce qu’elle nomme les « moniteurs-prédateurs ». Ces derniers, raconte-t-elle, « repéraient de bons éléments motivés dans d’autres clubs. Ils les “ volaient ” à leurs professeurs qu’ils dénigraient. Ils s’inventaient des titres en se disant spécialisés dans le mental des sportifs ».

Cela ne s’arrêtait pas là. Les « moniteurs-prédateurs » promettaient aux parents de faire de leur enfa

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Le coronavirus met les sportifs K.O

Les fans de sport font grise mine, le Covid-19 a pris tout le monde de court. Les jours passent et la liste des compétitions sportives (amateures ou professionnelles) reportées, déplacées ou menacées s’allonge. En début de mois on apprenait déjà que le marathon de la ville lumière était (...)

Municipales 2020 Arras et l’humain d’abord

Arras, sans les dorures, n’est plus si rose qu’avant. Le rassemblement de la gauche pour les municipales veut revenir aux valeurs humanistes. Derrière les belles façades des places, la ville compte 24,8 % de foyers vivant en-dessous du seuil de pauvreté et aurait perdu 1 400 habitants en moins de (...)

Michel Creton défend l’amendement Creton

Trente ans après son adoption en 1989, l’amendement Creton est menacé de disparition. Le président de la République a certes assuré son maintien, mais la question reste posée. Le texte permet le maintien dans un établissement social et médico-social des enfants handicapés ayant atteint l’âge limite (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :