Accueil  >  Sport  >  Football
© Patrice Vermeersch
Football

À Dunkerque, le lourd tribut à payer pour exister en Ligue 2...

par Patrice VERMEERSCH
Publié le 30 avril 2021 à 13:19

L’attribution in extremis d’une subvention de 820 000 euros au club de football local (USLD) lors du dernier conseil communautaire, sur fond de risque de rétrogradation en National, ne fait pas que des heureux. L’objectif était de sauver le club d’une rétrogradation administrative pour raisons financières par la DNCG [1], alors qu’il risque par ailleurs une rétrogradation sportive du fait de ses mauvais résultats.

Certes, le club local a subi les conséquences de la faillite de Mediapro qui devait amener sa manne de quelques millions d’euros à la Ligue 2. Mais après tout n’est-ce pas le lot de l’ensemble des équipes évoluant à ce niveau ? Peut-on dès lors imaginer l’ensemble des clubs en difficulté subir une rétrogradation administrative ? La majorité des agglomérations en France n’a probablement pas les moyens de se substituer aux carences du privé dans de telles proporti

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Direction nationale du contrôle de gestion du football professionnel, le gendarme financier du football professionnel.