Accueil  >  Sport  >  Football
Maradona avait eu la chance de ne pas trop grandir

D’en bas il regardait les gens d’en haut

Publié le 7 décembre 2020 à 11:39

Et le voilà « enfin » face à l’histoire. Face à la patine de l’éternité qui devrait avoir suffisamment de temps désormais pour étudier son incroyable destin et le situer à sa juste place.
Pourquoi « enfin » ? Parce que, même s’il adorait la vie qui lui avait tout donné puis beaucoup repris, tout cela n’avait que trop duré. Parce que Diego Maradona n’était pas venu sur terre pour y passer soixante ans et qu’il n’était pas fait pour mourir étourdiment dans son lit en

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

enfants Impensable…

La semaine dernière, nos confrères de Libération révélaient l’impensable : un père de famille afghan, fuyant la guerre, a été inculpé en Grèce pour « abandon d’enfant » et « mise en danger de la vie d’autrui ». En tentant la traversée de la Méditerranée sur une embarcation de fortune, son fils de 5 ans a péri (...)

Liberté Élie Maléri nous a quittés

Il était le plus ancien journaliste du quotidien Liberté encore en vie. Élie Maléri nous a quittés samedi 19 décembre, à l’âge de 88 ans. Rentré à Liberté « par hasard » en mai 1954, à son retour de l’armée, typographe de formation, Élie apprit le photojournalisme avec son compère Marcel Deccuber. « Un sacré (...)

Football Disparition de Gérard Houllier

L’ancien entraîneur de l’équipe de France, originaire de Thérouanne dans le Pas-de-Calais, est décédé ce lundi 14 décembre à l’âge de 73 ans des suites d’une opération. Fils de boucher, instituteur puis prof d’anglais, il a d’abord commencé dans les clubs amateurs avant de se hisser au sommet. Il fait ses (...)

Somain Disparition d’André Molin

André Molin, ancien responsable du Parti communiste à Somain, est décédé mercredi 9 décembre à l’âge de 79 ans. Cet ancien combattant était aussi adjoint honoraire de la mairie de Somain. Retraité de la SNCF où il était aussi responsable à la CGT cheminots, il était également président du comité des fêtes (...)

Lire aussi :