Accueil  >  Sport  >  Football

Des insultes racistes qui ne passent pas

Coupe de France

Publié le 18 octobre 2019 à 17:22 | Mise à jour le 31 octobre 2019

La Coupe de France est le rendez-vous des amateurs du beau jeu, du fair-play,
des matchs à sensation. Celui opposant Calais à Raismes a du être interrompu à cause de l’attitude
raciste et injurieuse de certains spectateurs calaisiens. Un comportement qui devient problématique
pour l’image du sport.

C’est ce qu’a pu constater l’équipe du FC Raismes. Dimanche 13 octobre, les joueurs raismois
affrontaient l’équipe de Calais sur leur terrain pour le 5 ème tour de la Coupe de France. Pendant les
prolongations, alors que Calais mène un à zéro, les dirigeants et les joueurs de Raismes ont pris la
décision de quitter le terrain après qu’un joueur ait été la cible d’insultes racistes venant d’un groupe
de supporters de l’équipe calaisienne. Une première intervention

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Football Disparition de Gérard Houllier

L’ancien entraîneur de l’équipe de France, originaire de Thérouanne dans le Pas-de-Calais, est décédé ce lundi 14 décembre à l’âge de 73 ans des suites d’une opération. Fils de boucher, instituteur puis prof d’anglais, il a d’abord commencé dans les clubs amateurs avant de se hisser au sommet. Il fait ses (...)

A la Une :

Bruaysis 18 mois d’inéligibilité pour Bernard Cailliau

En 2017, Bernard Cailliau imaginait succéder à son mentor Serge Janquin (PS), sur les bancs de l’Assemblée nationale. Trois ans plus tard, l’ancien maire de Labuissière rêvait d’accéder au fauteuil majoral de Bruay-La-Buissière. Par deux fois, Ludovic Pajot et le Rassemblement national ont réduit ses (...)

Lire aussi :