Accueil  >  Sport  >  Football
Football

Le Amiens SC lance une pétition pour son maintien en Ligue 1

Publié le 10 mai 2020 à 15:00 | Mise à jour le 10 juillet 2020

Sous la menace d’une relégation en Ligue 2 le Amiens SC réagit. Par le biais d’une pétition intitulée« Amiens SC : pour la justice#Ligue1à 22 » (signer la pétition) le club entraîné par Luka Elsner exhorte la Ligue de Football Professionnel (LFP) à une plus grande éthique sportive.« Face à cette décision lourde de conséquences qui va contre l’équité sportive, l’Amiens SC demande à la LFP de revoir sa position et de faire le choix le plus juste : une Ligue 1 à 22 clubs pour la saison prochaine. ». Au 30 avril 2020 - date à laquelle la LFP a acté la fin de saison pour les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 - les Amiénois étaient 19ème et avant-dernier de Ligue 1.

La Ligue 1 à 22 clubs divise

Le passage d’une Ligue 1 à 22 clubs ne coule pas de source pour tous,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

RC Lens Les Red Tigers, supporters tout-terrain

Depuis le printemps dernier et pour lutter contre la propagation de la Covid-19, le gouvernement français a décidé de limiter le nombre de supporters dans les stades à 5 000 spectateurs. Dans ce contexte, difficile donc pour les Red Tigers de soutenir comme d’habitude leur équipe qui vient tout (...)

Justice Ce que les avocats attendent du nouveau garde des Sceaux

En ce début d’année, les avocats étaient vent debout contre le projet de réforme des retraites. Durant le confinement, nombre d’entre eux se sont fermement élevés contre les conditions dans lesquelles la justice était rendue. L’arrivée d’un des leurs au ministère de la Justice va-t-elle changer (...)

Aurore Mary À Onnaing, les accueils de loisirs s’organisent

Dans le contexte de la pandémie, les accueils de loisirs ouvrent en juillet et août à Onnaing. Seul sacrifice concède Aurore Mary directrice des accueils, il n’y aura pas d’excursion en bus. Le protocole rend les choses trop compliquées en interdisant notamment le brassage des groupes d’enfants. « (...)

Lire aussi :