Accueil  >  Sport  >  Football
Football

Le Amiens SC lance une pétition pour son maintien en Ligue 1

Publié le 10 mai 2020 à 15:00 | Mise à jour le 10 juillet 2020

Sous la menace d’une relégation en Ligue 2 le Amiens SC réagit. Par le biais d’une pétition intitulée« Amiens SC : pour la justice#Ligue1à 22 » (signer la pétition) le club entraîné par Luka Elsner exhorte la Ligue de Football Professionnel (LFP) à une plus grande éthique sportive.« Face à cette décision lourde de conséquences qui va contre l’équité sportive, l’Amiens SC demande à la LFP de revoir sa position et de faire le choix le plus juste : une Ligue 1 à 22 clubs pour la saison prochaine. ». Au 30 avril 2020 - date à laquelle la LFP a acté la fin de saison pour les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 - les Amiénois étaient 19ème et avant-dernier de Ligue 1.

La Ligue 1 à 22 clubs divise

Le passage d’une Ligue 1 à 22 clubs ne coule pas de source pour tous,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Horrible année 2020, une année de lutte

L’année 2020 demeurera marquée par la pandémie du coronavirus (Covid-19), les périodes de confinement, la mise en sommeil des grandes réformes sociales et la mise entre parenthèses du mouvement social qui les combat. Mais le feu n’en couve pas moins sous la cendre. Retour non exhaustif sur le premier (...)

Football Disparition de Gérard Houllier

L’ancien entraîneur de l’équipe de France, originaire de Thérouanne dans le Pas-de-Calais, est décédé ce lundi 14 décembre à l’âge de 73 ans des suites d’une opération. Fils de boucher, instituteur puis prof d’anglais, il a d’abord commencé dans les clubs amateurs avant de se hisser au sommet. Il fait ses (...)

Point de vue Trump et Sarkozy, des artisans du pire ? 

Outre-Atlantique, la Cour suprême des États-Unis, à majorité conservatrice, a beau avoir rejeté mardi dernier un ultime recours déposé par les affidés de Trump qui contestaient la légalité des votes par correspondance en Pennsylvanie, l’ex-locataire de la Maison Blanche et toujours milliardaire Donald (...)

Lire aussi :