À la découverte du métier d’apiculteur

par Ousmane Mbaye
Publié le 31 juillet 2020 à 15:01

En 2018, ils étaient un peu plus de 2 600 apiculteurs dans les Hauts-de-France, dont 99 professionnels, soit plus de 36 000 ruches réparties dans toute la région. En cette période estivale, Jérôme Dieusaert, apiculteur-récoltant à Wallon-Cappel, nous fait découvrir son métier et tire le bilan de sa saison achevée le 20 juillet dernier.

« On est avant tout des éleveurs d’abeilles », c’est avec humilité que Jérôme Dieusaert décrit son activité. Dans le « métier » depuis 2018, cet ancien conducteur de travaux en espaces verts de 37 ans possède aujourd’hui 250 ruches. Dans sa miellerie de Wallon-Cappel, où il nous accueille, certains éléments intriguent tout de suite, comme cette table à désoperculer. « Cette table sert à préparer l’extraction du miel, avec le grand couteau, on coupe la fine pellicule de cire construite par les abeilles » explique J

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous