Bonnes adresses

Les lieux à visiter cet été dans les Hauts-de-France

Publié le 31 juillet 2020 à 16:09

Pas-de-Calais> Le Châtillon à Boulogne-sur-Mer

Situé en plein cœur du port, ce restaurant, qui ouvre à 4 h du matin, est aujourd’hui un lieu réputé. À l’origine bistrot habituel des marins et dockers du port, Le Châtillon est devenu le restaurant où se rencontrent les gourmets de Boulogne. Cette baraque peinte de blanc et de bleu, propose chaque jour du poisson et des fruits de mer frais, issus de la pêche locale. Un « endroit incontournable » dans lequel il faut « absolument réserver » pour être sûr d’avoir une place, recommande l’un de leurs nombreux c

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Sur les bords de Loire Un festival enchanteur

Le domaine de Chaumont-sur-Loire accueille la Saison d’art et le Festival international des Jardins. Cet évènement suscite chaque année la curiosité de milliers de touristes. À savourer sans modération jusqu’au 1er novembre.
Un belvédère sur la Loire sauvage. Un château- forteresse transformé en demeure (...)

Le Talon de Fer Macron : l’hypocrisie sanitaire

La politique sanitaire actuelle n’est pas aussi incohérente qu’elle en a l’air. Les avis contradictoires des scientifiques complaisamment étalés dans les médias, les files devant les labos pour se faire tester, les résultats qui prennent des jours, l’absence de contrôle dans les autoconfinements, tout (...)

Boulogne-sur-mer Couvrez ces lycéennes que je ne saurais voir

Une vague de révolte agite les lycéennes de la région. Et non, ce n’est pas à cause du coronavirus mais d’une autre épidémie, celle de la misogynie. La semaine dernière, des jeunes filles du lycée Branly à Boulogne-sur-Mer auraient été interpelées par un surveillant car elles ne portaient pas (...)

Lire aussi :