LES CHRONIQUES DE VOLARELA

Un jeu pédagogique, développé à Valenciennes

par Justine Frémy
Publié le 16 décembre 2019 à 16:19 | Mise à jour le 17 décembre 2019

Si vous manquez d’idées de cadeaux pour Noël, en voici une qui devrait ravir vos enfants ou petits-enfants âgés de 8 à 12 ans. Avec Les chroniques de Volarela, Nicolas Fines et Guilhem Mallet, deux jeunes entrepreneurs valenciennois, promettent aux enfants (et à leurs parents) un jeu d’aventure évolutif qui permet d’apprendre et s’amuser, tout en limitant le temps d’écran.

Mi-cluedo, mi-escape game, ce jeu vidéo oscille entre exploration virtuelle et manipulation réelle. Le principe est simple, chaque mois, une nouvelle enquête à résoudre sur ordinateur, mais qui nécessite un « kit » d’enquête bien tangible, lui. Ainsi, impossible d’avancer dans le jeu sans le matériel fourni chaque mois : des cartes, des fiches d’encyclopédie ou des outils comme le « cryptographe », indispensable au décodage des me

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La culture avec les grévistes

« Nous ne sommes pas dans le cadre de la lutte des classes, mais dans une guerre des classes » . C’est ce que déclare l’écrivain et cinéaste Gérard Mordillat (photo), l’un des 21 signataires de l’appel à la solidarité pour les grévistes paru dans l’Humanité du 24 décembre . « Une fois encore , (...)

Cagnotte. Faites un don pour les cheminots grévistes

La cagnotte en ligne de la CGT, en soutien soutien aux grévistes qui s’opposent à la réforme des retraites, a dépassé le million d’euros. Mardi 24 décembre, quelques heures avant Noël, elle atteignait 1 140 015,90 euros. Plus de 17 681 personnes ont fait un don, certains montants allant jusqu’à 1 000 (...)

Haubourdin Aucune avancée chez Cargill

Alors que la seconde réunion de préparation du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) s’est déroulée à l’extérieur (dans les salons de l’Holiday Inn d’Englos), les 183 salariés touchés par le « plan de repositionnement » de l’entreprise Cargill n’ont pas pu faire entendre leurs demandes.

« À ce jour , nous (...)

BONNES FÊTES ET BONNES GRÈVES

Personne n’est heureux de devoir faire grève. Au moins faisons-le dans la joie. Pour nombre de salariés, les fêtes auront le goût des luttes. Et les restrictions commencent. Les premières fiches de paie sont tombées. Que les adorateurs de la réforme se rassurent. Les salaires sont bien (...)

A la Une :

Lire aussi :