19ème Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale

Le festival d’Arras sous virus survit sur le net

Publié le 30 avril 2020 à 12:31

C’est une première, le festival arrageois sera en ligne à partir de minuit le 1er mai. Prévu pour deux jours de débats et de rencontres autour de l’utopie, le festival du livre d’expression populaire et de critique sociale fait d’une contrainte une innovation. Cette 19ème édition sous le signe du coronavirus fera date.

Un prix posthume

Deux prix littéraires ont été attribués comme chaque année. Le prix Ados en colère revient à Axl Cendres pour Cœur battant. C’est pour la première fois aussi qu’un prix posthume est attribué, la lauréate étant décédée malheureusement l’automne dernier. Les éditions Sarbacane remettront la somme allouée pour le prix à la Fondation Axl Cendres destinée à soutenir la création littéraire en récompensant un premier roman dédié à la jeunesse. 400 élèves ont participé cette anné

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Le Talon de Fer Macron : l’hypocrisie sanitaire

La politique sanitaire actuelle n’est pas aussi incohérente qu’elle en a l’air. Les avis contradictoires des scientifiques complaisamment étalés dans les médias, les files devant les labos pour se faire tester, les résultats qui prennent des jours, l’absence de contrôle dans les autoconfinements, tout (...)

Edito par Simon Agnoletti Déjà vu

Mercredi, 19h30, Olivier Véran se retrouve derrière le pupitre. Soudain une impression de déjà vu nous envahit. Comme le sentiment d’avoir déjà vécu cette scène, comme quand Néo dans Matrix voit passer deux fois le chat dans une cage d’escalier ou quand, éveillé, vous avez l’impression d’avoir (...)

Le Talon de Fer Castex m’énerve

Castex m’énerve. À chaque fois que j’entends son nom, je rajoute « et Surer ». Le Castex et Surer a été ce manuel de littérature à l’usage des classes de lycée qui a servi à des générations de l’après-guerre. J’ai encore un volume, celui du XVIIème, dans son édition de 1947 qui a appartenu à mon (...)

Lire aussi :