Afrique

L’Algérie, deux ans après l’élan populaire du « Hirak » Le pouvoir reste accroché à ses vieux réflexes

par Nacer Dahmane

Malgré la pandémie, le mouvement populaire « Hirak » qui a soulevé le peuple algérien il y a deux ans, demeure. Mais le système qu’il combat pacifiquement persiste à user de sa méthode soixantenaire pour se maintenir.
Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien a décidé de reprendre en main son destin. (...)

Algérie Algérie : où en est la gauche ?

Il faut indiquer, dès le début, que c’est le même régime qui gère l’Algérie depuis le 5 juillet 1962, date de l’indépendance du pays. Le FLN, qui regroupait l’ensemble des résistants contre la colonisation, était un cartel qui partait des militants marxistes jusqu’aux tenants du conservatisme (...)

Situation insurrectionnelle au Mali Massacres à Bamako

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a déclenché vendredi 10 et samedi 11 juillet 2020, une violente répression contre les manifestants qui l’appellent à quitter le pouvoir. Bilan : une dizaine de morts, plus d’une centaine blessés, de nombreuses arrestations. Élu en 2013 (...)

Abdelouahab Saoudi « Rien ne pourra affaiblir le Hirak »

Réalisateur radio en Algérie de 1979 à 1996, Abdelouahab Saoudi a été contraint de fuir son pays « Je ne voulais pas mourir de la main des criminels islamistes » dit-il. Arrivé en France, il va être bénévole pour le Secours populaire du Nord (dès 1997) avant d’en devenir salarié. Près un quart de siècle (...)

Ouiza Hammoudi Pour le dégagisme en Algérie

par Philippe Allienne

Chaque samedi après-midi, place de la République à Lille, se rassemblent des membres du collectif de solidarité avec la lutte du peuple algérien. À l’instar de Ouiza Hammoudi, enseignante arrivée en France en 2002, ils ne reconnaissent pas le nouveau président Abdelmadjid Tebboune. « Il est illégitime. (...)