Le billet d’André Ciccodicola

Pour l’après, ils ont tous prévenu...

par ANDRE CICCODICOLA

C’était leur obsession : ramener les finances publiques à un déficit de 3 % pour ne pas laisser une dette en héritage aux générations futures.On n’entendait que ça. Ça semblait si plein de bon sens ! Mais d’autres comme ATTAC, le PCF, le NPA et des esprits éclairés écologistes et sociaux (...)

Non ça n’est pas la guerre, ou alors ...

par ANDRE CICCODICOLA

Nous traversons des moments difficiles, tragiques mêmes. Il est donc normal que le président nous éclaire et nous invite à l’action dès lors qu’elle est aussi du ressort de chacun. Mais fallait-il pour autant répéter à satiété « la France est en guerre » ? En guerre... six fois Emmanuel Macron a martelé (...)

Abonnez-vous !