Le billet d’André Ciccodicola

Dépensez, dépensez, vous avez dit « dépensez » ?

« Dépensez, dépensez, dépensez... » a lancé Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, lors d’un panel virtuel avec le centre Bruegel réunissant des États membres de l’UE, des multinationales et l’Institut Montaigne, qui prône la baisse du nombre des fonctionnaires, les réductions des (...)

La promesse et le bulletin de vote

par ANDRE CICCODICOLA

Pour le monde du travail, celui de « l’Après » n’est qu’une succession de mauvaises nouvelles. La dernière en date : l’élargissement du travail dominical. Elle concerne le commerce et la distribution, mais pas seulement. Tous les secteurs sont visés. Cet « élargissement » est une des obsessions (...)

Le 28 juin sera un bon jour…

(Photo Dmitry Avdeev)
Le projet de privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) a disparu des radars. Le ministre Bruno Le Maire, qui s’était fait le héraut de cette croisade pour les dénationalisations, ne pipe plus mot. La raison de ce silence est fort simple. La crise du coronavirus a mis un coup (...)

Pour l’après, ils ont tous prévenu...

par ANDRE CICCODICOLA

C’était leur obsession : ramener les finances publiques à un déficit de 3 % pour ne pas laisser une dette en héritage aux générations futures.On n’entendait que ça. Ça semblait si plein de bon sens ! Mais d’autres comme ATTAC, le PCF, le NPA et des esprits éclairés écologistes et sociaux (...)

Non ça n’est pas la guerre, ou alors ...

par ANDRE CICCODICOLA

Nous traversons des moments difficiles, tragiques mêmes. Il est donc normal que le président nous éclaire et nous invite à l’action dès lors qu’elle est aussi du ressort de chacun. Mais fallait-il pour autant répéter à satiété « la France est en guerre » ? En guerre... six fois Emmanuel Macron a martelé (...)

Abonnez-vous !