Accueil  >  Les brèves

L'actu sous forme de brèves

Sénat. Une proposition de loi pour la création d’un pôle public du médicament

Les sénateurs du groupe CRCE (Communiste, républicain, citoyen et écologiste) ont déposé un projet de loi portant création d’un pôle public du médicament et des produits médicaux qui sera examiné en 1ère lecture le 9 décembre.« Ce pôle public du médicament et de la recherche serait donc piloté démocratiquement par un Conseil National du Médicament. C’est en son sein que s’élaborerait la formulation des besoins de santé et se prendraient les orientations et les décisions en toute transparence » détaillent les sénateurs.

En savoir plus

Dunkerque. La pêche artisanale en redressement

En cessation de paiement, la Société coopérative maritime de Dunkerque (la pêche artisanale et la criée) est en procédure de redressement judiciaire. Créée en 1963, elle ne regroupe plus qu’une douzaine de bateaux. Les tonnages de poisson que la criée a pour mission d’écouler pour le compte des artisans pêcheurs ne cessent de diminuer. Chaque bateau ne ramène plus qu’une trentaine de kilos par jour. À cela s’est ajouté un impayé important qui a contribué à plomber la trésorerie. La coopérative avait un prêt garanti par l’État (PGE) dans le cadre des aides Covid, mais cela n’a pas suffi. La crise sanitaire a aggravé le contexte général d’une pêche artisanale confrontée à la pêche électrique pratiquée par les Néerlandais.Dunkerque. La pêche artisanale
en redressement

En savoir plus

Le chiffre de la semaine : 12 milliards d’euros

C’est le poids de la dette de la compagnie aérienne Air France-KLM. Alors qu’elle prévoyait une baisse d’activité de 20 % en décembre (par rapport à 2019), celle-ci atteindra probablement 60 %. Les 10,4 milliards d’euros apportés par les États français (7 Mds) et néerlandais (3 Mds) seront épuisés d’ici le printemps prochain. 6 milliards supplémentaires sont nécessaires. Cette somme serait abondée par la France (3 Mds), les Pays-Bas (1 Md) et des investisseurs (2 Mds) à trouver.

En savoir plus

Sénat. Une proposition de loi pour soutenir les commerces de proximité en taxant Amazon

C’est ce que suggèrent les sénateurs du groupe CRCE dans une proposition de loi portant sur « le soutien au commerce de proximité par la création d’une taxe départementalisée sur le commerce en ligne » soumise à la commission des finances le 5 novembre dernier. « La valeur d’Amazon en Bourse a augmenté de 73,6 % depuis le 1er janvier 2020 pour atteindre 1 650 milliards de dollars, soit le PIB de la Russie, excusez du peu ! La fermeture des commerces de proximité va aggraver la concurrence déloyale. Mais le scandale, c’est que les trois quarts des bénéfices d’Amazon ne sont pas imposés » explique la sénatrice communiste Cathy Apourceau-Poly, co-signataire de cette proposition.

En savoir plus

Et les escargots alors ?

Les héliciculteurs (producteurs d’escargots comestibles) s’inquiètent. Ils ne sont que 400 en France dont 15 dans les Hauts-de-France et leur filière est tellement atypique qu’elle n’est pas éligible aux aides Covid. Et comme ils commercialisent 60 à 70 % de leur production sur les deux premiers mois de l’année, les perspectives sont d’autant mauvaises que les marchés de Noël sont pour la plupart annulés. Leurs représentants ont écrit au Premier ministre, au ministre l’Agriculture et ministre des Finances pour « rendre éligible au dispositif d’aides les héliciculteurs exerçant à titre professionnel pour l’ensemble des mois concernés depuis le début de la crise sanitaire ». Au même titre que le foie gras, le cidre, les vins, la pêche et l’aquaculture.

En savoir plus

Le chiffre de la semaine : 537 €

C’est le niveau de vie médian mensuel des ménages accueillis en 2019 par le Secours catholique en France. Il a diminué de 5 euros par rapport à 2018. L’an dernier, les antennes locales de l’association ont accueilli près de 1,4 million de personnes, dont 653 000 avec enfants. D’après une enquête menée par le Secours catholique-Caritas France, 56 % des ressources des ménages interrogés sont consacrées aux dépenses pré-engagées (loyer, eau, électricité, charges, assurances, etc.).

En savoir plus

Saint-Amand-les-Eaux. Disparition de Francis Desespringalle

Alain Bocquet et Fabien Roussel ont rendu hommage à Francis Desespringalle, ancien maire de Rosult, décédé le 10 novembre à l’âge de 72 ans. Profondément engagé dans le vie de la cité, c’était aussi un « amoureux de la culture et particulièrement de la musique » qui « l’accompagna toute sa vie » se souvient le maire de Saint-Amand-les-Eaux. Toute l’équipe de Liberté Hebdo adresse ses plus sincères condoléances à son épouse, Andréa, ses enfants et petits-enfants, sa famille et ses proches.

En savoir plus

Béthune. Bridgestone ferme, 863 emplois supprimés

Fermeture définitive pour l’usine Bridgestone à Béthune. La direction du site pneumatique nordiste a refusé le plan de sauvetage proposé par les syndicats et l’État. Au total ce sont 863 emplois qui vont être supprimés. Le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, a vivement réagi à cette nouvelle. « Décision lâche, ignoble des actionnaires. Et impuissance honteuse d’un gouvernement incapable de se faire respecter. Elle est belle la “souveraineté” ! » pouvait-on ainsi lire sur son compte Twitter.

En savoir plus

Maubeuge. Le nouveau Kangoo XFK va être produit par MCA

C’est maintenant certain, le nouveau Renault Kangoo XFK sera bien assemblé chez MCA Maubeuge. Les élus et salariés ont appris la nouvelle ce jeudi 12 novembre à l’issue d’un comité socio-économique. « C’est un rayon de soleil au milieu de toute cette grisaille », a déclaré Jérôme Delvaux, représentant CGT et porte-parole de l’intersyndicale. Sept mois après la menace de délocalisation de la production à l’usine de Douai, les salariés de MCA sont assurés de produire le véhicule sous toutes ses formes : électrique, professionnel et particulier.

En savoir plus

Inquiétude sur la mise en concurrence des lignes d’écoute pour les femmes victimes de violences

Ce sont les sénateurs et parlementaires des groupes GDR et CRCE qui ont soulevé la question dans une lettre adressée à Élisabeth Moreno, ministre déléguée en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. Dans une lettre envoyée le 23 octobre dernier, ils s’inquiètent de la publication à venir d’un marché public pour la reprise de la ligne d’écoute 3919. S’ils s’accordent sur l’objectif recherché (assurer une écoute 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7), ils estiment « incompréhensible » l’ouverture d’une nouvelle plateforme - et donc l’attribution d’un nouveau numéro qui « viendrait concurrencer l’existante » - et ce alors même que « la médiatisation du numéro d’écoute 3919 a été renforcée à l’aide de campagne dans
les médias, sur les réseaux sociaux et l’impression de ce numéro sur les tickets de courses dans les supermarchés »
pendant le confinement. À la place, il faudrait plutôt selon eux renforcer les moyens alloués au 3919 pour y assurer un accès sans discontinuité, comme le Grenelle contre les violences conjugales l’a préconisé.

En savoir plus

Lille. La manif contre Alpha Condé annulée

Le mouvement citoyen guinéen, le CSP59 et le Collectif Afrique avaient prévu une manifestation à Lille, le samedi 31 octobre, pour protester contre les massacres en Guinée-Conakry et contre la réélection du président Alpha Condé. Pour cause de reconfinement, la manifestation a été annulée. Dommage, c’était l’occasion de rappeler les réalités politiques et sociales de ce pays dont le président se prenait pour un Mandela guinéen. En fait, l’ancien opposant de Sékou Touré, en exil en France durant 20 ans, est vite devenu un dictateur réprimant cruellement l’opposition.

En savoir plus

Oise. Disparition de Paulette Jauneau

Paulette Jauneau, figure de la résistance et du communisme, est dé- cédée le 27 octobre à l’âge de 98 ans. Née en 1922, elle devient rapidement militante communiste à Saint-Just-en-Chaussée. D’abord responsable locale de l’UJFF en 1937 puis membre du secrétariat régional, Paulette Biefnot-Cleymen épouse Georges Jauneau, secrétaire local du comité antifasciste, en août 1940. Tous deux prendront de grandes responsabilités dans la Résistance puis au sein du PCF. À la Libération, elle est élue membre du comité puis du bureau fédéral, ainsi qu’à l’Union des Femmes Françaises dont elle devient présidente départementale. Restée fidèle toute sa vie à ses idéaux, elle avait été nommée présidente d’honneur de l’Anacr dans l’Oise.

En savoir plus